Les Songes d’été sont nés d’un rêve éveillé par les voix discrètes d’une ville de Haute Provence prête à murmurer un peu plus fort à la belle saison ses secrets de pierre et d’histoire.

A l’appel d’une magicienne séduite par « le simple appareil d’une beauté qu’on vient d’arracher au sommeil », Annot s’est parée l’été venu d’un habit de lumières tissé par les propositions multiples d’artistes conviés en résidence.

Annot accueille son festival pour le plaisir des siens et celui des amis de passage et c’est Gabrielle qui en est l’hôtesse merveilleusement disponible et attentive. Ce qu’il faut de patiente obstination pour renouveler cette fête de la culture et de l’amitié se devine sans peine et laisse apparaître en filigrane le réseau de toutes les volontés bonnes qui se sont associées pour veiller au devenir de cette promesse aujourd’hui tenue.

Car s’il se dit qu’on vient à Annot pour y connaître des moments de partage heureux, entre spectacles et repas conviviaux – ô combien! -, visites en ville et balades en collines, rencontres fortuites et discussions chaleureuses, c’est bien là affaire de magie et de … magicienne.

Comment comprendre autrement qu’après être venu, artiste un jour ou spectateur un autre, on désire seulement y revenir ?

Annie Blazy, Metteur en scène

Top